Et oui, ce sont bien 23 clones du Msi Wind U100 qui circulent sur le marché des netbooks ! Un chiffre impressionant qui me surprend sûrement autant que vous.

En effet, le concept du MSI Wind s’exporte dans des dizaines de pays. Vous trouverez par exemple l’Advent 4211 et le Medion Akoya Mini en europe occidentale, le Tsunami Moover T10 (drôle de nom pour un netbook) au Portugal, le Casper Minibook en Turquie ou bien encore le Nuevo Visa Clip en Espagne (un tableau synthétique est proposé sur CloudbookUMPC).

Financièrement parlant, MSI s’en sort très bien puisque d’une part, son netbook U100 se vend très bien et bénéficie de l’accueil positif des médias ; et que d’autre part, elle a conclu des accords économiques avec d’autres constructeurs souhaitant utiliser son netbook pour apposer leurs logos.

On peut donc tirer notre chapeau à la société MSI qui, en moins d’un an, s’est imposé comme un des leaders incontestables du marché des netbooks en popularisant son ultraportable auprès des entreprises ( Business to Business, B to B) et auprès des particuliers.