Vous vous souvenez des netbooks ? Ces petits ordinateurs portables qui avaient fait un carton dans les années 2008, 2009,  2010 et 2011 et à qui ont promettait un avenir radieux ?

Aujourd’hui, la réalité est toute autre car presque plus personne ne parle encore des netbooks. En effet, depuis cette année, un nombre important de constructeurs ont annoncé la fin de leurs gammes de netbooks. Samsung et Acer, les 2 constructeurs leader sur ce secteur ont décidé de stopper la production de mini-PC.

eeepc_1015bx_asus

Un netbook Asus

Alors qu’en 2010, les ventes de netbooks atteignaient plus de 25% des ventes totales d’ordinateurs portables, ce chiffre est aujourd’hui redescendu à 17% (tout en sachant que les ventes d’ordinateurs portables baissent également).

Les causes : l’arrivée des tablettes et peu d’évolution

La première cause de cette baisse est le faible dynamisme du marché. En effet, les fabricants n’ont pas proposé de produits innovants en se contentant de mettre à jour leurs engins chaque année. Pas de communiqué de presse auprès des médias ou blogueurs, peu de mises en avant dans les boutiques spécialisées et des prix qui n’ont pas baissé. Ces facteurs n’ont pas poussé les consommateurs à se procurer des mini PC.

La seconde cause est bien sûr, l’arrivée des tablettes tactiles, qui avec un format plus innovant, plus facile à utiliser et plus tendance, ont réussi à convaincre une majorité d’acheteurs de netbooks. Les médias s’en donnent d’ailleurs à cœur joie, plus aucun d’entre eux n’oublient de parler des nouveautés tablettes et de leurs applications.

Un nouvel eldorado : les tablettes hybrides

Mais le netbook n’est pas complètement mort. En tout cas, pas dans son format puisque depuis l’arrivée de l’EeePad Transformer, une tablette tactile Asus équipée également d’un clavier, les autres constructeurs se sont mis petit à petit à annoncer chacun des tablettes tactiles hybrides, de la même taille que les netbooks (10 pouces).

transformer tf700 avis

Une photo de l’Asus Transformer TF700

Ce nouveau format permet de bénéficier des avantages qui ont fait le succès des netbooks (mobilité, productivité grâce au clavier, autonomie), mais aussi à ceux des tablettes tactiles (applications téléchargeables, écran tactile, facilité de navigation).

Parmi ces engins, vous pouvez trouver par exemple la Transformer TF700 de Asus sous Android et les nouvelles tablettes Windows 8 comme la Microsoft Surface. Cependant, ces machines sont vendues beaucoup plus chères que les netbooks et ces derniers sont encore affectionnés par les étudiants, les nomades et les parents qui souhaitent acheter un premier ordinateur portable à leurs enfants.

Alors, est-ce que les tablettes hybrides réussiront à s’imposer en remplaçantes des netbooks ?