Nous commençons une série d’interviews sur le secteur de la mobilité et plus particulièrement concernant les tablettes tactiles.

Aujourd’hui, nous accueillons Mélissa Aldana, responsable marketing de la société 4G Secure (SCCP Group), spécialisée dans l’édition de solutions mobiles sécurisées pour le paiement.

Melissa Aldana répond à nos questions !

Melissa Aldana répond à nos questions !

Bonjour Mélissa, merci de nous accorder cette première interview ! Pouvez-vous vous présenter et nous décrire votre parcours ?

Bonjour Romain, merci de m’accorder cet interview.

Je suis en charge depuis deux ans du marketing et de la communication chez 4G Secure, filiale du groupe SCCP Group. Je me suis spécialisée très tôt dans le secteur des nouvelles technologies, un peu par hasard au début mais j’ai été très rapidement conquise par la passion du mobile et des nouvelles opportunités qu’il génère.

Ce que j’aime avant tout c’est de voir émerger de nouveaux usages et construire les offres de demain.

Votre société est peu connue du grand public mais se développe beaucoup à l’international, que faites-vous exactement ?

Nous sommes une société B to B, donc pas en lien direct avec les consommateurs, c’est pourquoi nous ne sommes pas très connus du grand public.

Je dirais que nous sommes une société technologique dédiée au paiement mobile. Concrètement, nous accompagnons nos partenaires dans la stratégie, le développement et la mise en place de solutions de paiement en mobilité.

Nous avons développé l’ensemble de nos produits à partir d’une même base, un système de sécurité breveté qui permet d’identifier et d’authentifier la personne qui réalise la transaction. Il faut savoir qu’aujourd’hui ente 70 et 80% des mobinautes craignent de payer sur leur mobile ou leur tablette car ils n’ont pas confiance dans les moyens de paiement qui leur sont proposés. Notre ambition est donc de démocratiser tous ces nouveaux usages possibles.

L'application Swiff mPOS pour réaliser des paiements mobiles : une des solutions dévéloppées par SCCP

L’application Swiff mPOS pour réaliser des paiements mobiles : une des solutions dévéloppées par SCCP

En parlant des nouveaux usages et de paiement mobile, pouvez-vous nous donner votre avis sur les tablettes tactiles?

Aujourd’hui on peut tout faire sur sa tablette. A ce stade de raisonnement, il est nécessaire de faire une différence entre une utilisation personnelle de la tablette et une utilisation professionnelle.

Dans la vie de tous les jours, je vois deux principaux usages : la dématérialisation des moyens de paiement ou portefeuille mobile (utiliser son smartphone pour payer) et la gestion en temps réel des avantages de fidélité (bénéficier des bons plans et des réductions des commerçants).

Côté professionnel, tablette est de plus en plus utilisée comme support de présentation lors des rendez-vous client. Dans une optique marchande, la tablette peut également être utilisée comme moyen d’acceptation de paiement par carte en magasin ou encore en tant que véritable caisse à part entière. Là où les grandes enseignes n’ont pas de problème à s’équiper, la tablette se substitue au terminal de paiement traditionnel et devient l’outil indispensable pour les plus petits commerçants.

C’est vrai que l’on voit apparaitre de nouveaux usages mais les utilisateurs sont tout de même peu nombreux. Qu’est-ce qui selon vous peut accélérer ce processus ?

Tout d’abord la confiance. Tant que les utilisateurs n’auront pas confiance en un système sûr et identifiable, les projets innovants de paiement mobile resteront des projets non utilisés. La majorité des mobinautes ne souhaite pas prendre le risque d’utiliser un système non reconnu comme fiable.

La sécurité des paiements mobiles est un facteur prépondérant pour les utilisateurs

La sécurité des paiements mobiles est un facteur prépondérant pour les utilisateurs

La facilité d’utilisation et l’ergonomie sont également à prendre en compte. Il n’est pas nécessaire d’essayer de construire des applications type « machine à gaz », la simplicité reste l’enjeu crucial pour une prise en main rapide.

Mais le plus difficile est sans doute, d’obtenir une fidélité d’utilisation. Les acteurs du marché devront donc se surpasser pour identifier les services à valeur ajoutée comme par exemple pouvoir payer par plusieurs moyens de paiement avec son mobile.

Pourquoi des entreprises comme la votre ou comme Square (créé aux USA, par un des fondateurs de Twitter) se lancent sur le marché du paiement mobile ?

Il y a plusieurs raisons. La première est qu’aujourd’hui, il y a une maturité technologique qui fait que le développement de ce marché est possible. Nous disposons aujourd’hui de tous les outils nécessaires à la mise en place du paiement mobile.

La seconde raison est l’importance du taux d’équipement de smartphone dans le monde. De plus, c’est un outil personnel qui encourage ce type d’usage car c’est un objet qu’on a sur soi à chaque moment de la journée. On dit souvent que le smartphone est la seule chose qui pousserait quelqu’un à revenir chez soi, dans le cas d’un oubli.

La troisième raison est la présence d’opportunités de marché. Il existe une vraie place à prendre en tant que référence ou standard du marché. Par exemple, aux États-Unis, Square a créé son marché en équipant les petits commerçants. Cependant, d’une zone à l’autre, l’angle d’attaque est différent en raison des réglementations locales. C’est pourquoi chaque jour, de nouveaux acteurs émergent.

Cet attrait pour le marché se traduit par une concurrence accrue pour celui qui deviendra le leader.

L'application Square sur tablette iPad

L’application Square sur tablette iPad

Quelles sont vos prédictions pour l’année 2020 en termes de tablettes tactiles et paiement mobile ?

D’ici 2020 tout peut arriver ! Je pense que très vite, les phablettes comme la Samsung Galaxy Note vont devenir prédominantes. Elles sont le support alliant les avantages du smartphone (légèreté, prise en main, taille) et de la tablette (écran haute résolution, navigation). D’ailleurs, lors du Mobile World Congress, j’ai pu constater que tout les constructeurs s’y mettaient.

La Galaxy Note : la première phablette

La Galaxy Note : la première phablette

Les tablettes auront cependant leur place sur le marché, je pense notamment dans un usage professionnel.

Concernant le paiement mobile, je pense qu’il deviendra le mode de paiement prédominant. En effet, il a la capacité d’agréger des services comme la carte cadeau, la carte de fidélité, les bons plans, etc…

Je pense également qu’en 2020, la tablette deviendra un élément central au cœur de la relation sociale.

De mon point de vue, chaque activité commerciale qui existe basculera sur ce support.

Votre utilisation des tablettes tactiles à titre personnel ?

J’utilise un iPad 4 pour lire des magazines en ligne, surfer sur Internet, lire mes mails et regarder des films.

A mon sens, les tablettes sont une vraie révolution dans le comportement du consommateur car elles permettent une très grande liberté de navigation sur le Web. Que ce soit depuis son canapé ou dans un train, les tablettes remplacent ordinateurs portables et smartphones.

L'iPad 4 ou nouvel iPad

L’iPad 4 ou nouvel iPad

Dernière question, quelles tablettes utilisez-vous au bureau ?

Nous utilisons des tablettes Apple mais aussi des tablettes Android. Elles sont utilisées comme support pour les présentations lors des évènements et pour les démonstrations lors des rendez-vous client.

Merci Mélissa !

Merci Romain, j’ai été ravie de répondre à ces questions !

Vous pouvez suivre Mélissa Aldana sur Linkedin et sur M-paiement.fr.