Depuis une année environ, les netbooks se transforment de plus en plus en machines ultraportables. Les tailles d’écran augmentent ainsi que les performances !

Les netbooks qui vous permettaient seulement de surfer sur Internet et d’utiliser les tableurs sont de moins en moins présents dans le catalogue des constructeurs. Et pour cause, c’est dans la nature des consommateurs de vouloir acheter une machine performante à bas prix.

On parle de plus en plus aujourd’hui, de netbooks ayant la possibilité de décoder la haute définition ou de pourvoir lancer des jeux PC, sans payer obligatoirement plus de 700 euros pour un engin à haute capacité.

C’est dans cette optique que Lenovo a créé l’Ideapad S12, un ultra-portable 12 pouces, capable par exemple de lancer assez rapidement des jeux de type Call of Duty 4 ou Spore, grâce à la plateforme Nvidia Ion. Cette version de l’Ideapad S12 sous Ion devrait arriver en France en octobre prochain (non confirmé).

ideapad_s12_1

La société Lenovo m’a prété la version de base de l’Ideapad S12. L’engin testé aujourd’hui, qui sortira en France en septembre 2009, n’est donc pas adapté pour les jeux PC mais présente bien d’autres atouts, qui seront présentés dans ce test.

Caractéristiques du netbook

Le Lenovo Ideapad S12 (version basique) embarque le traditionnel processeur Intel Atom N270, un disque dur de 160 Go (upgrade jusqu’à 320 Go), 1 Go de Ram et une carte graphique Intel GMA 950. La connectivité Wi-Fi est de type b/g.

Sur le coté gauche de l’engin, on peut trouver la prise d’alimentation, une aération, un bouton permettant d’activer ou de désactiver la connexion Wi-Fi, 2 ports USB et un lecteur de cartes mémoire (MMC, MS, MS pro, SD).

Sur le côté droit du netbook, se suivent, un slot express card, les entrées et sorties audio, un troisième port USB, un port VGA, une prise réseau et un port Kensington.

dscn01022

Les éléments techniques de la machine sont accessibles via 2 trappes présentes au dessous du netbook. On pourra découvrir sans problème le disque dur et la barette de Ram.

L’écran mesure 12,1 pouces et peut accueillir une résolution d’écran de 1280 x 800 pixels.

dscn00931

A noter que le netbook pèse quand même 1,55 Kg.

Au niveau des accessoires, étaient présents dans la boite, un chargeur UK, l’Ideapad S12, un CD Windows XP, un CD contenant les drivers, un CD contenant les logiciels offerts et 2 manuels d’utilisation (le tout en chinois 🙂 ).

Cependant, la machine que j’ai reçu est une version presse, le packaging public devrait donc être amené à changer. On peut imaginer que Lenovo fournira une housse pour protéger l’ultraportable.

Apparence et Ergonomie

Comme vous pourrez le voir, l’engin possède une très bonne finition. Les designers de Lenovo ont créé des motifs très sympas qui décorent la coque du netbook, avec un style très seventies d’ailleurs.

dscn0118

Malheureusement, l’écran et la coque ont été fabriqué dans une matière brillante (glossy), qui se salit très vitre (traces de doigts notamment). Le brillant rend très bien lors de la première utilisation, mais le jour d’après, on voit apparaitre des saletés et des traces de toutes sortes.

Un coup de chiffon suffira bien sûr, mais cette matière n’est pas à l’abris de micro-rayures.

dscn0107

Autre point très important, le clavier est très ergonomique et mesure la taille d’un clavier standard. Les utilisateurs qui ne se satisfaisaient pas de claviers liliputiens, pourront enfin s’exprimer sur la machine. Il m’a fallu 3 minutes tout au plus pour m’adapter aux touches de ce clavier, la touche Entrée est peut-être encore trop petite mais le reste est parfait. Point très positif donc.

Sur le haut de celui-ci, plusieurs touches ont été ajoutés :

  1. La touche On
  2. Une touche de fonction
  3. Couper le son
  4. Descendre et augmenter le son
  5. Touche Quick Start de démarrage rapide

Le pavé tactile est agréable au touché et assez simple. Ce n’est pas le meilleur touchpad du marché, mais son utilisation ne pose aucun problème majeur.

dscn0140

La taille de l’écran (12 pouces) est vraiment appréciable, en comparaison à un écran 7 pouces ou même à un 10 pouces. Le confort d’utilisation est nettement amélioré.

Dernier point, la taille de la batterie. Elle dépasse le chassis du netbook, et permet la surélévation de l’engin d’environ 1 cm. Les aérations du dessous de l’engin pourront donc mieux fonctionner et ainsi refroidir le netbook.

dscn0115

Utilisation de l’Ideapad S12

C’est le système d’exploitation Windows Xp qui tourne sur cet ultra-portable. L’utilisation est judicieuse puisque la navigation ne souffre d’aucun ralentissement notable.

Mieux encore, l’Ideapad S12 s’allume en 30 secondes à peine.

puce_windows_xp

Au niveau des logiciels pré-installés, OneKey recovery vous permettra de faire une sauvegarde complète de votre système et la touche Quick Start, lancera un système d’exploitation instantané basé sous Linux. Malheureusement, le système Quick Start démarre à peu près aussi rapidement que Windows XP (20 secondes de différence).

Autre problème pendant l’utilisation, ce netbook pourra lire parfaitement une vidéo HD en 720d mais peinera pour une vidéo en 1080dp.

De plus, comme je l’ai dit précédemment, inutile d’essayer d’installer des programmes gourmands en ressources ou des jeux récents, la carte graphique n’étant pas adaptée à cette utilisation.

Vous pourrez faire tout ce que vous faisiez avec votre netbook, mais avec un confort d’utilisation bien supérieur.

Enfin, le son de l’ideapad s12 est de très bonne facture, contrairement à beaucoup de netbooks sur lesquels cette fonction importante a été oubliée volontairement. Je n’ai pas eu besoin d’utiliser des écouteurs lors de l’écoute de morceaux de musique ; le son était vraiment comparable à celui de mon ordinateur 17 pouces Acer.

Dernière remarque, la navigation sur Internet a été tout à fait normale ainsi que l’utilisation de OpenOffice. Les couleurs affichées par l’écran glossy (brillant) rendent très bien, et on comprend ainsi pourquoi Lenovo a choisi ce type d’écran.

Autonomie du Lenovo S12

La machine qui m’a été fournie (version anglaise, clavier QWERTY) a fonctionné durant environ 5h45. Pendant ce labs de temps, j’ai utilisé l’engin de façon tout à fait normal, en alternant entre la navigation web, l’utilisation du lecteur window media (vidéo et son) et la rédaction de documents sur un logiciel de traitement de texte.

Le réseau Wi-fi est resté allumé tout le long du test.

batterie_ideapad_s12

Enfin, la batterie possède 6 cellules et le chargeur tient dans le creux de la main. La taille du dernier est très intéressante puisque le transport du netbook et de ses accessoires sera plus facile et moins lourd.

ideapad_batterie

Conclusion

Le Lenovo Ideapad S12 est un engin qui se situe entre le netbook et l’ultraportable. Il conviendra à tout ceux qui trouvaient les netbooks 10 pouces trop exiguë et à ceux qui cherchent un ultra-portable à moins de 400 euros (impossible à trouver de nos jours).

Avec un prix probablement inférieur à 400 euros (source : Lenovo France), cet ultra-portable 12 pouces risque de faire très mal à la concurrence.

La garantie de la version de base devrait être de 1 an, mais des extensions de garantie devraient être aussi proposés par les revendeurs. Deux couleurs sont disponibles : le noir et le blanc.

Par contre, si vous souhaitez pouvoir utiliser des programmes de type Photoshop ou lancer des jeux récents sur votre ultra-portable, attendez plutôt la version Ion de l’Ideapad S12.

Et à propos de la version Nvidia Ion de l’Ideapad S12, elle devrait être équipée de Windows Seven et arriver au mois d’octobre 2009 sur le sol français (date non confirmée) sous la barre des 500 euros. J’attends cette version avec impatience… Surtout qu’à ce prix-là, l’ultraportable devrait être très apprécié des consommateurs !